Sinclair ZX Spectrum – 1982

Posté par:

Le ZX Spectrum est un petit ordinateur personnel mis sur le marché au Royaume-Uni en 1982. Basé sur le processeur Zilog Z80 tournant à 3,5 MHz, le Spectrum était vendu avec soit 16 soit 48 kilo-octets de mémoire (une extension était aussi disponible pour passer de 16 à 48 kilo-octets).

Vendu pour 125 livres sterlings (GBP) pour le modèle 16 Kio et 175 GBP pour le modèle 48 Kio, le Spectrum fut le premier ordinateur personnel grand public en Grande-Bretagne, semblable ...

Lire la suite →
1

Thomson TO7 – 1982

Posté par:

Le TO7 est un ordinateur commercialisé par le groupe Thomson-Brandt de novembre 1982 à juin 1984.

Le TO7 est construit autour d’un processeur Motorola 6809 cadencé à 1 MHz. Il dispose d’une trappe pour insérer des cartouches ROM appelées MEMO7. Son interface utilisateur utilise le langage BASIC élaboré par Microsoft, qui est inclus dans la cartouche ROM livrée avec l’appareil. Son clavier est à membrane plastique. Un radiateur encombrant est fixé à l’arrière sur certains modèles, reconnu pour être brûlant après ...

Lire la suite →
1

Sinclair ZX81 – 1981

Posté par:

Après le ZX80 sorti en 1980, le Sinclair ZX81 est un ordinateur personnel 8 bits, conçu et commercialisé par la Sinclair Research en mars 1981. Le boîtier était noir avec un clavier à membrane ; l’apparence distinctive de la machine venait du travail du designer industriel Rick Dickinson.

Successeur du ZX80, cet ordinateur à prix réduit, basé sur un microprocesseur Zilog Z80A cadencé à 3,25 MHz1 possédait 1 Ko de mémoire ...

Lire la suite →
0

Compatible PC – 1980

Posté par:

Au début des années 1980, un PC était une machine se comportant comme un IBM PC (PC pour Personal Computer, littéralement « ordinateur personnel ») produit par IBM en 1981. On utilise alors le sigle PC par opposition aux autres ordinateurs personnels qui ne sont pas compatibles avec ce premier PC : Apple Macintosh, Amiga, Commodore 64, Sinclair, Tandy, etc. Ainsi, la catégorie des ordinateurs personnels nommés PC n’est qu’un sous-ensemble des ordinateurs personnels.

Les PC sont construits sur les microprocesseurs ...

Lire la suite →
0

Commodore VIC 20 – 1980

Posté par:

Le VIC-20 est un ordinateur personnel 8 bits qui était construit par Commodore International avec 5 ko de RAM (dont 3,5 ko pour les applications BASIC) et une unité centrale basée sur un processeur MOS 6502. Il ressemblait à ses successeurs le C64 et le C16. Le VIC-20 apparut en juin 1980, 2 ans et 9 mois après la sortie du premier ordinateur personnel de Commodore, le PET.

Le VIC-20 devait se positionner comme un ordinateur grand public, contrairement au PET. ...

Lire la suite →
0

Texas Instruments TI99 – 1979

Posté par:

En sortant au mois de Juin 1979 au prix de 1150$ avec son moniteur couleur, le TI-99/4 est  le premier ordinateur personnel à utiliser un processeur 16 bits. L’aspect extérieur de l’appareil surprend par sa robe aux couleur métallisés et son clavier mécanique. Ce design était, pour l’époque, du plus bel effet!
Les performances annoncées par la firme texane ont à cette date de quoi surprendre la clientèle : un un microordinateur à vocation domestique doté d’un vrai processeur 16 ...

Lire la suite →
0

L’Exidy Sorcerer – 1978

Posté par:

L’Exidy Sorcerer a été historiquement le premier ordinateur personnel permettant de définir son propre jeu de caractères. À titre indicatif, cette fonctionnalité venait d’être annoncée la même année chez IBM sur la gamme d’écrans pour mainframes 3278 PS.

Ses objectifs étaient de combiner le meilleur du moment :

  • Possibilités graphiques du PET de Commodore.
  • Flexibilité du TRS80 de Tandy et d’y ajouter un confort de son cru :
  • Majuscules et minuscules en standard (et non par ajouts logiciels)
  • Jeu de cartouches ROM interchangeables transformant le ...
Lire la suite →
0

Tandy TRS 80 I – 1977

Posté par:

Doté d’un microprocesseur Zilog Z80, cadencé à 1,77 MHz, la première version du modèle I disposait de 4 Ko de RAM et de 4 Ko de mémoire morte. Une deuxième version était dotée de 16 Ko de RAM et 12 Ko de ROM. Il disposait nativement en ROM d’un interpréteur BASIC. Le BASIC « étendu » de la deuxième version était fourni par Microsoft.

Sa mémoire vidéo d’un Ko autorisait l’affichage en mode texte monochrome de 64 colonnes pour 16 lignes. ...

Lire la suite →
0
Page 10 du 12 «...89101112